We know what you’re doing

Ecrit par Protéger Son Image le 12 juillet 2012
Données personnelles | Vie privée 0 commentaire
We know what you’re doing

We know what you’re doing… and we think you should stop. En effet, de bien trop nombreux statuts Facebook sont encore publics, et révèlent des informations qui devraient parfois rester privées. Ce n’est pas le cas aujourd’hui, et un site internet publie désormais toutes ces informations, afin que les internautes prennent enfin conscience des enjeux de la vie privée numérique.

Je déteste mon patron“, “Je ne sais pas si c’est la gueule de bois ou si je suis encore bourré“, “La vie n’est rien sans weed, alors profitez d’un gros bang“: les publications qui pourraient vous attirer des ennuis sont encore très nombreuses sur les réseaux sociaux. Un étudiant britannique a décidé de rediffuser toutes ces statuts publics sur un site “We know waht you’re doing“, afin d’éveiller les consciences.

Tous ces statuts que leurs auteurs pensaient peut être privés mais qui sont en réalité publics, sont affichés sur le site dans quatre catégories explicites:

  • Qui veut être viré ?
  • Qui a la gueule de bois ?
  • Qui se drogue ?
  • Qui a un nouveau numéro de téléphone ?

Callum Haywood, le créateurn explique sa démarche: «J ‘ai décidé de créer ce site pour que l’on réalise enfin que la vie privée n’est pas juste une idée de ringard. Et que lorsque l’on change de statut sur Facebook, tout le monde le voit…»

Il y a en effet encore un long chemin avant que tout le monde saisisse l’importance des enjeux de l’e-réputation. Ce site est d’ailleurs un pas de plus: réalisé par un très jeune étudiant, il permet de rappeler que la vie privée sur internet n’est pas qu’un problème de vieux cons qui ne comprennent rien à rien, bien au contraire.

L’occasion également de rappeler qu’à l’approche des départs en vacances, il est de bon ton d’éviter les publications sur Facebook et Twitter annonçant votre départ pour les 15 prochains jours, laissant donc votre maison ou appartement vide et sans surveillance. Cette information couplée à vos check-ins Foursquare ou Facebook peut très vite donner des idées à certaines personnes pas franchement bienveillantes. Nous vous recommandons d’ailleurs un article à ce sujet, sur iprotego “Cambriolage 2.0 ou la surexposition de la vie privée“.