Savoir ce qu’il se passe sur votre wi-fi

Ecrit par ProtégerSonImage le 9 novembre 2015
Sécurité 0 commentaire
Savoir ce qu’il se passe sur votre wi-fi

Bien que certains faits divers aient défrayés la chronique, il est rare de se faire pirater son réseau wi-fi par un vrai Anonymous. Mais se faire hacker par le fils du voisin, ou se faire monopoliser la bande passante par un collègue ou son enfant, c’est monnaie courante.

La lenteur du réseau n’est pas toujours du fait de votre opérateur, grâce à certains sites vous pouvez commencer par vérifier qu’aucun incident n’est déclaré par l’opérateur. Ce « satané opérateur » a bon dos, mais grâce à certains logiciels vous pouvez vérifier qui utilise votre réseau wifi.

Surveiller et protéger sa connexion : une obligation légale

Sachez-le, vous êtes responsable de votre wi-fi. C’est la loi ! Selon Eduscol, larticle L336-3 du Code de la propriété intellectuelle précise que « le titulaire de l’accès à des services de communication au public en ligne a l’obligation de veiller à ce que cet accès ne fasse pas l’objet d’une utilisation à des fins de reproduction, de représentation, de mise à disposition ou de communication au public d’œuvres ou d’objets protégés par un droit d’auteur ou par un droit voisin sans l’autorisation des titulaires des droits». Surveiller et protéger votre connexion est donc une obligation légale, que vous soyez un particulier, une entreprise, une école ou autre. Alors de quels outils disposez-vous pour assurer cette surveillance ?

Wifi Guard

Ce petit logiciel, assure le service de base, puisqu’il vous permet de voir les ordinateurs connectés au réseau. Vous lui indiquez quels sont les périphériques autorisés et lui vous indiquera les intrusions de nouvelles connexions, à vous, après, de prendre les mesures qui s’imposent.

Wireless Network Watcher

Très utilisé en entreprise, WNW offre une analyse assez complète du réseau et donne à son utilisateur des informations poussées comme l’adresse MAC, le nom de l’unité centrale des appareils connectés, et permet en plus de faire des exportations des listes pour lire sur un tableur et conserver des traces des machines connectées.

Who’s on my wifi 

Celui-là c’est celui du père de famille, à partir d’une liste blanche des appareils autorisés à se connecter, il scanne et détecte les appareils qui ne font pas partie de la liste. Pour que papa veille au grain, il est en plus disponible sur tablettes et mobiles, iOs et Android. En plus il enregistre tout quand vous n’êtes pas là !

ADVANCED IP SCANNER

Très apprécié car, en plus des fonctions basiques qu’on retrouve partout et de ne pas nécessiter d’installation, il permet d’accéder aux dossiers partagés des machines du réseau ou de les éteindre ! Ces fonctions sont néanmoins accessibles à des utilisateurs avancés maitrisant les protocoles courants.

Voici donc une petite sélection dont vous n’aurez peut-être pas besoin si vous commencez par avoir un solide code pour votre wi-fi, en évitant votre numéro de téléphone par exemple ! Sachez aussi que, comme souvent, changer régulièrement le nom de votre réseau et son code sont de bons moyens de se prévenir des squatteurs de wi-fi.