Londres deviendrait-il un Etat espion ?

Ecrit par Protéger Son Image le 9 avril 2012
Actualités | Vie privée 0 commentaire
Londres deviendrait-il un Etat espion ?

On avait cru à un (très mauvais) poisson d’avril, mais il semblerait que ça n’en soit pas un. Le parlement britannique pourrait voter une nouvelle loi visant à surveiller tous les internautes et leurs communications électroniques. Les services secrets pourraient ainsi établir une base de données géante, permettant de surveiller les ressortissants britanniques. Une procédure généralisée à toute la population qui fait froid dans le dos.

Concrètement, et si cette loi est votée, les FAI se verraient dans l’obligation de communiquer en temps réel un accès à toutes les discussions en ligne, pour l’ensemble de la population. Les services secrets pourraient ainsi savoir, et ce sans mandat préalable, qui a pour habitude d’échanger avec qui, à quelles heures, durant combien de temps, et à partir de quelle adresse mail ou numéro de téléphone. Le gouvernement précise que ces seules données seraient collectées, et non le contenus des communications (toujours accessible sous mandat). Mais cela n’en reste pas moins très inquiétant d’un point de vue éthique et moral.

Alors, simple guerre contre le terrorisme ou véritable violation de la vie privée?

De nombreuses questions se posent, que ce soit au niveau de la mise en place technique d’une telle surveillance, du coût et de sa répercussion pour les internautes, mais aussi de l’utilité d’une telle mesure. Se sachant ainsi surveiller, les terroristes et grands criminels ne redoubleront-ils pas d’efforts pour crypter et brouiller leurs communications?

Suite à l’annonce de Nicolas Sarkozy, de vouloir punir les personnes consultant de manière régulière des sites faisant l’apologie du terrorisme, doit-on s’attendre à pareille annonce en France?

Nous en saurons sans doute un peu plus le 9 mai prochain, lors du discours de la reine Elisabeth II qui devrait présenter ce projet de loi.