Les basiques : l’identité numérique

Ecrit par Protéger Son Image le 5 août 2011
Données personnelles 0 commentaire
Les basiques : l’identité numérique

Entre image numérique et e-reputation, la notion d’identité numérique est centrale dans le cadre de l’utilisation des nouveaux réseaux. Définition de ce concept inclus et n’inclus pas.

L’identité numérique (aussi appelée e-identité ou cyber_identité) est constituée des données personnelles déposées par un utilisateur sur les réseaux sociaux, les blogs, les sites participatifs, d’avis,  certains sites marchands, les services de rencontre,  les jeux en ligne, les réseaux professionnels, les web mails, etc. Nom, Prénom, Pseudo, Date de naissance, Métier, Goût, Lieux de vacances… Tout ce qui est déclaré en ligne peut être utilisé pour dresser l’identité numérique d’un individu. Le site 123people.com illustre ce concept de manière extrêmement palpable.

La communication des données personnelles est au cœur du fonctionnement des nouveaux médias. Pour ouvrir un compte mail en ligne, par exemple, l’utilisateur est prié de communiquer de nombreuses informations afin de le reconnaître (authentification) et le connaitre. Les services proposés peuvent ainsi être moins chers, voire souvent gratuits. L’agrégation de ces données par différents acteurs (régies publicitaires, sites marchands, réseaux sociaux…) permet d’adresser aux utilisateurs des messages (publicités ou autres) plus ciblés et donc plus efficaces.  Avec le développement des smart phones et des tablettes, les données de géolocalisation sont également utilisées.

Selon le droit français, les sites ou services demandant des informations personnelles à leurs utilisateurs doivent les informer des utilisations prévues et leur permettre de refuser. Ils sont également tenus de déclarer toute les bases de données constituées auprès de la CNIL.  La loi française permet également à toute personne de contacter une société et de lui demander d’effacer  toutes les données la concernant. Il s’agit là d’un des volets du Droit à l’oubli.

Sauf demande, les données personnelles sont conservées aussi longtemps que les sites ou services le décident. En conséquence elles ont aussi une dimension dans le temps : ce sont des historiques de vie des utilisateurs.

Pour l’heure, les notions d’identité numérique et d’e-réputation, peinent à être définies précisément. Une certitude, elles sont intimement intriquées.