Internet mobile : peut-on réellement protéger ses données ?

Ecrit par ProtégerSonImage le 22 décembre 2014
Sécurité | Vie privée 0 commentaire
Internet mobile : peut-on réellement protéger ses données ?

Communiquer en déplacement avec son patron, ses employés ou ses clients, envoyer des mots d’amour dans les bouchons ou partager ses photos de vacances, on ne peut plus se passer de l’Internet mobile. Il est important néanmoins de bien optimiser ses choix de connexion et l’utilisation de ses appareils afin d’en garantir l’ergonomie, et surtout la sécurité.

Les dangers du tout wifi

En règle générale, pour ne pas exposer vos appareils à des risques inutiles, n’activez le wifi et le Bluetooth que lorsque vous les utilisez pour éviter d’être piraté par ce biais.

Même si la présence du wifi tend à se généraliser, rien ne vous garantit la qualité et le niveau de sécurité du réseau que vous utilisez. Attention au wifi disponible dans votre hôtel, à la gare ou au restaurant. En plus de certaines limitations, ces réseaux sont le terrain de jeu de hackers malveillants. Avoir recours à un wifi autre que le sien, c’est utiliser la connexion de quelqu’un d’autre sans avoir aucune garantie ou contrôle sur sa sécurité. Mieux vaut donc utiliser sa propre connexion, soit en 3G ou 4G classique, soit une connexion sécurisée spécifique fournie par votre entreprise.

Une bonne configuration pour une bonne protection

On a souvent tendance à penser qu’un appareil mobile (tablette ou téléphone) ne nécessite pas la même protection qu’un ordinateur. C’est faux. Votre téléphone est généralement connecté plus souvent que votre ordinateur et il contient tout autant de données sensibles. Antivirus et systèmes de cryptage spécifiques sont disponibles pour les appareils mobiles, à l’image du programme StrongBOX pour Nokia.

Attention aussi à mettre à jour le plus souvent possible vos applications, systèmes d’exploitation et logiciels. Les mises à jour comprennent souvent de nouvelles sécurités, ou plutôt tentent de réduire les failles. Veillez également à télécharger programmes ou applications depuis les sites officiels. Le téléchargement de faux programmes est une porte d’entrée très prisée des hackers.

Les risques liés aux applications

On ne le sait peut-être pas suffisamment, mais l’utilisation personnelle d’appareils mobiles est souvent plus à risques que leur utilisation professionnelle. Les applications sont notamment mises en cause par leur aspect intrusif. Beaucoup d’entre-elles en effet requièrent l’accès aux informations de votre terminal (liste de contacts, position GPS ou photos). Une fois introduits, virus, vers ou malwares de tout acabit se propageront et iront violer l’ensemble de vos données. C’est notamment pour cette raison qu’il est vivement conseillé d’utiliser des appareils et des comptes utilisateurs distincts pour vos activités professionnelles et personnelles.

Il est de plus essentiel de bien paramétrer vos applications afin qu’elles soient le moins intrusives possibles pour vos appareils mobiles. Il est possible pour chaque application de votre appareil d’accepter ou de refuser l’accès à certaines données (géolocalisation, contacts, photos, agenda). On a trop tendance à accepter machinalement l’accès à nos données sans que cela ne soit justifié. Cela est d’autant plus vrai pour les grosses applications de réseaux sociaux (Facebook, Google) dont la collecte de vos données personnelles est justement le fonds de commerce.

Soyez également vigilants aux applications qui restent constamment ouvertes et à la mémorisation de vos mots de passe. Chaque application ouverte, même si vous ne vous en servez pas, est une porte d’entrée vers votre appareil et donc un risque d’intrusion.