Guide des bonnes pratiques à avoir sur Facebook

Ecrit par Protéger Son Image le 14 février 2014
Données personnelles | Sécurité | Vie privée 1 commentaire
Guide des bonnes pratiques à avoir sur Facebook

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs actifs, Facebook est le plus grand réseau social du monde. Pourtant, sa politique sur la récupération des données personnelles est largement controversée. Quelles sont les bonnes pratiques à avoir pour éviter les mauvaises surprises ? 

Facebook vient de célébrer ses 10 années d’existence et a réussi à toucher plus d’un milliard d’utilisateurs actifs. L’occasion de rappeler que le plus grand réseau social au monde est souvent critiqué pour son non-respect de la vie privée. Régulièrement, la question de la sécurité des données personnelles est posée, avec en ligne de mire, la récupération de tous les contenus à des fins commerciales. Voici un petit guide pour éviter les mauvaises surprises.

 

Sur Facebook, plus rien ne vous appartient

Dès lors que vous créez ou avez créé un compte Facebook – vous ne serez pas prévenus des mises à jour – vous avez approuvé les conditions d’utilisation. Or, ces conditions vous dépossèdent de tous les contenus que vous posterez sur votre compte. Vos messages privés, vos commentaires, vos photos de vacances sont tous conservés par Facebook même si vous supprimez votre compte.

A de nombreux égards, ces pratiques de la firme sont jugées abusives voire illégales en France où la protection de la vie privée et les notions de droit d’auteur et de droit à l’oubli sont très développées. Malheureusement, aucun recours légal n’est possible pour l’instant. Il ne reste qu’à accepter et faire attention ou passer son chemin.

 

Comment limiter les mauvaises surprises

Dans ce nouveau contexte, avoir une utilisation éclairée de Facebook est primordial. Il faut sans cesse garder à l’esprit que tout ce que l’on publie est définitif.

 

Ne pas accepter d’inconnus

Le meilleur moyen d’éviter les débordements est encore de s’assurer que les personnes de notre réseau sont bien des personnes connues et fiables.

 

Limiter l’accès à votre compte

Dans les paramètres puis confidentialité, vous aurez la possibilité de choisir qui a accès à vos publications passées et futures et qui peut vous contacter. En mettant « amis », vous cloisonnerez l’accès à votre profil aux personnes que vous connaissez d’où l’importance de ne pas accepter n’importe qui.

 

Surveiller les publications vous mentionnant

Dans les paramètres puis journal et identification, vous pourrez préciser que vous souhaitez contrôler les publications dans lesquelles vos amis vous ont identifié. Lorsque des photos de vous seront publiées par des tiers, vous recevrez une alerte vous permettant de les visionner et de les faire supprimer si besoin.

 

Épurer votre profil

Il n’est peut-être pas nécessaire de détailler toute votre vie dans votre profil. Votre date et ville de naissance, votre lieu de résidence, vos écoles et emplois sont autant d’informations qui peuvent être utilisées pour de la publicité ou pour des vols d’identité.

 

Faire attention à votre image

Bien utiliser Facebook, c’est aussi avoir une attitude responsable dans ses choix de statuts et de commentaires. Sachez que si votre profil est mal verrouillé, un recruteur pourrait avoir accès à certains de vos contenus comme vos anciennes photos de fête. Il n’est pas rare non plus de lire qu’un individu a perdu son emploi suite à la découverte d’un statut irrespectueux envers son entreprise. Pour éviter tout problème, soignez vos publications.

 

Maîtriser son activité

Vos données sont systématiquement utilisées pour vous proposer des publicités ciblées, des nouvelles applications, des suggestions d’informations etc. C’est une contrainte obligatoire lorsqu’on accepte d’utiliser Facebook. Vous pourrez toutefois maîtriser les contenus proposés en choisissant bien les groupes et pages que vous aimez.

 

Bien choisir sa photo de profil

Votre nom et votre photo de profil seront toujours des informations rendues publiques même lorsque vous essayer de verrouiller au maximum votre profil. Depuis septembre 2013, Facebook peut même, sans vous en informer, utiliser votre photo et la faire apparaître aux côtés de publicités. Pour l’instant, le réseau ne vous associe qu’aux produits/pages/événements que vous avez « aimez » mais rien ne les empêche de faire évoluer cette pratique. Après tout, en publiant vos contenus, vous léguez vos droits de propriété à Facebook.

 

Ne pas confondre réseau social et journal intime

C’est là la tendance de beaucoup de monde, surtout chez les adolescents. Même si votre compte est personnel, Facebook est un espace public au même titre que la rue ou la place du marché. Ne vous exposez pas trop et surtout ne publiez pas d’informations confidentielles qui pourraient vous nuire ou vous embarrasser par la suite (numéros de téléphone, sécurité sociale, compte bancaire etc.)

Garder à l’esprit que le premier réseau social est aussi une entreprise lucrative est la clé pour bien aborder l’utilisation de son compte. Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, n’avait pas hésité à déclarer en 2010 : « l’ère de la confidentialité est révolue ». De quoi vous inciter à rester vigilants.

  • Lise

    Si je comprends bien ce qu’était FB à l’origine un lieu d’échange amical, est révolu. Une grande partie des infos qui s’échangent naturellement avec ses amis, devenant sur FB “dangereuse”.