Facebook se rachète une conduite ?

Ecrit par Protéger Son Image le 13 décembre 2011
Données personnelles 0 commentaire
Facebook se rachète une conduite ?

Facebook a signé, le 29 novembre 2011, un accord par lequel il s’engage à se conformer à certaines règles de bonnes conduites. De véritables changements en perspective ?

La Federal Trade Commission (FTC) est une commission qui protège les consommateurs américains. Facebook s’est récemment vu contraint de signer un accord avec cette commission, en réponse à des plaintes déposées par des associations de consommateurs et provenant de l’Electronic Privacy Information Center.
Celles-ci ont notamment reproché à Facebook d’avoir divulgué certaines informations appartenant aux utilisateurs, à l’occasion de changements effectués sur le site en décembre 2009. Une grande partie de ces données auraient été partagé avec d’autres applications, dont certaines d’entre elles avec des annonceurs, contrairement à l’engagement pris au départ.

Ainsi, il a été expressément demandé à Facebook d’optimiser et de rendre officielles ses options de confidentialité, en informant clairement et visiblement les utilisateurs quant à l’accès qu’ils ont à leurs paramètres de sécurité et l’accessibilité à leurs propres données.
De plus, Facebook devra se soumettre à un audit régulier qui sera effectué par un cabinet d’experts indépendant durant les 20 prochaines années.

Mais la signature de cet accord avec la FTC ne relève pas à proprement parler d’une décision définitive prise à l’encontre de Facebook pour « manquement à la loi », ni d’une décision de la part de ce réseau de reconnaître officiellement d’avoir commis de telles infractions. Cet accord lui évitera surtout toute poursuite en justice ultérieure, du moins aux Etats-Unis.

Cependant, l’Europe prévoit également de donner des suites législatives à cette décision et aimerait notamment réglementer l’utilisation des données personnelles des utilsiateurs, qui ne sont pas les mêmes en Europe et aux Etats-Unis.

La préparation d’une directive est prévue pour le début de l’année 2012, avec un engagement officiel concernant la protection des données privées de l’internaute, restées jusqu’à présent régies par une loi datant de 1995 et non réactualisée depuis, alors que les technologies ont connu de fortes évolutions.

Il s’agira pour l’essentiel de changer la façon qu’a Facebook de passer des accords avec ses utilisateurs au sujet de leurs données personnelles. Lorsqu’il s’inscrit sur Facebook, l’internaute voit en effet toutes ses informations privées partagées publiquement par défaut. Pour protéger ses informations, il doit se rendre sur les paramètres de confidentialité et les modifier, ce qui n’est ni facile d’accès ni intuitif.

Espérons seulement que la déclaration de Mark Zuckerberg, signataire de cet accord et représentant de Facebook, selon laquelle il désirerait « faire de Facebook le leader en matière de transparence et de contrôle sur la confidentialité » sera suivie d’effets puis de mesures européennes qui rectifieront le tir…

Maintenant vous savez !