Facebook influe sur les données que l’on partage

Ecrit par ProtégerSonImage le 8 mars 2013
Données personnelles 0 commentaire
Facebook influe sur les données que l’on partage

Une université américaine s’est aperçue que les internautes s’étaient mis à partager plus de données personnelles sur Facebook lorsque le réseau social  changeait ses paramètres de confidentialité. C’est à l’université de Carnegie Mellon que des chercheurs ont réalisé une étude unique. Depuis 2005 ils ont suivi un panel de 5076 comptes durant sept années pour comprendre l’évolution de la divulgation d’informations personnelles sur Facebook.

Partager ses données oui, mais lesquelles ?

Concernant le partage des données, les chercheurs ont défini deux catégories : Les données dites “personnelles” (date, ville de naissance, établissement), les informations de contact (adresse de messagerie, téléphone et adresse) et enfin les goûts (films, groupes et livres).

Au vu des résultats de l’étude on constate que depuis les débuts de Facebook ces différentes données n’ont pas été partagées de la même manière. Les données les plus souvent partagées sont les données dites “personnelles” (70% des usagers les partages lors du début du réseau social). Quant aux données de contact elles ne sont que très rarement communiquées : le taux de partage de ces informations en 2005 était seulement de 12%.

Les chercheurs ont également remarqué que le comportement des utilisateurs de Facebook a rapidement évolué entre 2005 et 2006. En 1 an déjà, ils sont moins nombreux à renseigner  leurs profils. Ce changement s’explique par l’ouverture de Facebook à un public plus large. En effet, en 2006 Facebook, n’est plus réservé aux seules universités américaines d’où ce besoin de vouloir conserver certaines informations confidentielles. Une évolution qui concerne tous les types de données et qui sera particulièrement prononcée en 2009. Cette année a été celle ou le panel a le moins communiqué de données. “Le taux de partage de la date d’anniversaire et du lycée fréquenté sont alors presque divisés par quatre”.

Le changement des paramètres de confidentialité bouleverse le partage de données

2009 marque un tournant. En effet d’après les résultats de l’étude, on remarque “un net regain de divulgation de données en particulier sur les goûts”. Pour les chercheurs ce changement ne serait pas dû à une intention des internautes de se dévoiler plus, mais serait la conséquence des changements de politique de confidentialités de Facebook.

“Alors que les gens essayent d’avoir le contrôle de leurs informations personnelles, le réseau ne cesse de changer, affectant leurs décisions», explique l’un des chercheurs, Alessandro Acquisti.

En 2010 Facebook change la visibilité par défaut des informations du profil. De plus en plus de données sont à rentrer sur les profils. “D’une quarantaine de données aux débuts, le site propose aujourd’hui trois fois plus de sections”. Les données de type “goûts” ne sont plus à rentrer manuellement mais sont choisies automatiquement dans les pages likées par les utilisateurs.

Ce changement manifeste de partage données s’explique aussi par le partage d’information dû à des services tiers comme les applications ou les jeux. Les utilisateurs fournissent souvent involontairement des données personnelles à ces services. Pour citer quelques exemples Foursquare va partager vos données de localisation en publiant sur votre mur, Spotify ou Deezer ce que vous écoutez… Tout ceci est paramétrable mais pas toujours évident de savoir comment faire.

Il faut toutefois préciser que malgré ces changements constants des paramètres de confidentialités Facebook a mis à disposition de ces utilisateurs “des instruments simples et puissants pour protéger leur confidentialité – qui leur permettent de contrôler les informations qu’ils partagent, et avec qui ils les partagent” a déclaré un porte- parole. Des listes  permettent en effet de gérer la visibilité de ses informations à seulement certaines personnes ou groupes. Pour savoir comment mieux paramétrer votre profil Facebook les tutoriels de la Mairie de Paris peuvent vous être utiles.