Avoir 13 ans sur Facebook…

Ecrit par Protéger Son Image le 11 juillet 2011
Sécurité | Vie privée 1 commentaire
Avoir 13 ans sur Facebook…

Identité numérique, e-reputation, droit à l’oubli, sécurité informatique, droit à l’image, diffamation et même harcèlement… les problématiques en ligne auxquelles un mineurs peut être confrontés sont multiples. Revude détail et surtout conseils aux parents.

Il est 21h30, un jeudi comme un autre. Avant d’aller se coucher, Eléa, 13 ans, allume son ordinateur et…se connecte à ses profils en ligne. Blog perso, Msn, Facebook, Flick’R…un peu de tout. Peu importe. Une confidence à une amie par-ci, une description très (trop !) poussée sur ses vacances par-là, voire même la mise en ligne d’une photo de ses copines prise avec son portable… Eléa se couche à 22H. Une soirée classique pour des millions d’enfants, d’adolescents.

Quand Internet bascule du virtuel au réel

Quittons cet univers d’insouciance et rejoignons le monde des croque-mitaines.  Où se produisent les événements désagréables, où le pire est probable, où tous les possibles doivent être imaginés. Le monde des adultes. La confidence d’Eléa était peut-être une insulte publique pour une de ses amies, les détails des vacances parentales ne correspondaient peut-être pas aux déclarations des adultes, les photos partagées pourraient violer des droits à l’image, porter atteinte à des personnes… Ici les frontières entre espace public et vie privé ne sont que très rarement affichées.

Internet, média de l’immédiat et parfois de l’éternel

Mais surtout, Internet, média de l’immédiat, se révèle souvent média de l’éternel. Les choses publiées le restent longtemps, longtemps.  Dans quelques années, quand Eléa cherchera un travail, une école, rencontrera de nouvelles personnes, tous ces éléments publiés seront accessibles en ligne. Malgré la candeur de l’enfance, Eléa construit non-seulement son identité numérique, mais aussi celle de ses parents, de ses amis, etc. Bienvenue dans l’e-reputation !

Les parents doivent avoir un rôle d’éducateur

Ce n’est pas le Far West ! Mais dans cet Univers, encore jeune, certaines règles doivent être enseignées aux enfants :

-       Eviter de mettre des choses en ligne, que ce soit des vidéos, du texte, des images qu’ils ne pourraient pas assumer plus tard. Cela ne veut pas dire qu’on ne doit rien mettre.

-       Redéfinir avec l’enfant les notions d’espace public et de vie privée

-       Faire comprendre aux enfants que certaines choses peuvent avoir de ses implications sur le long terme. Des implications juridiques, par exemple,  des insultes de profs, cela peut avoir des conséquences. S’il menace un autre élève, cela peut avoir des conséquences. S’il dévoile trop de son intimité, cela peut se retourner contre lui etc.

Sur ce domaine, comme sur les autres, c’est aux parents d’avoir un rôle d’éducateur.

Pour ceux qui douteraient de la menace, une enquête de la Commission Européenne fait froid dans le dos :

-       En Europe, 38% des 9-12 ans interrogés disent avoir au moins un profil sur un réseau social (Facebook, Twitter, Flickr, etc.).

-       Un quart d’entre eux auraient un profil laissant leurs informations visibles à n’importe qui sur la toile.

-       20% de ces profils contiennent des informations personnelles sensibles, comme leurs adresses, numéros de téléphone, par exemple.

Pour plus d’info, voire : http://www.pcworld.fr/2011/04/20/internet/les-jeunes-europeen-sont-tot-reseaux-sociaux/514493/

 

Maintenant, vous savez !.